Bangui : Portrait de la rébellion Baba-Laddé

Vérifié

17:58 Aug 20 2012 Bangui, Central African Republic

Description
Bangui, 20 août 2012 (RJDH) – Depuis le début du mois de juillet, une série d’attaques commises par des groupes d’hommes armés non identifiés, sont signalées dans le nord et l’ouest de la République centrafricaine. La plupart de ces attaques sont souvent attribuées, par les victimes, aux éléments du groupe du Front populaire pour le redressement(FPR), du chef rebelle tchadien, Baba-Laddé. C’est pourquoi le RJDH se propose de faire le portrait de ce groupe qui serait à l’origine de l’insécurité dans le pays.

Le FPR a été créé par Abdel Kader Baba-Laddé, un ancien élément des forces de l’ordre tchadiennes. Ce dernier entre en rébellion le 15 octobre 1998 contre le régime du président Idriss Déby Itno. Mais c’est en 2006, au Darfour (Soudan), qu’il crée le FPR.

L’objectif de ce groupe armé, selon son promoteur, est de défendre et protéger les intérêts des peulhs, (une population minoritaire qui a pour activité principale l’élevage tant au Tchad qu’en Centrafrique). Le second objectif est d’unir tous les groupes islamistes, auxquels il appartient.

Après plusieurs affrontements avec l’armée tchadienne, Baba-Laddé, qui s’oppose au régime du président Idriss Déby, sera arrêté par les forces tchadiennes. Mais il va réussir à s’échapper.

A cause de la porosité des frontières centrafricaines, le FPR trouve refuge sur ce territoire et va occuper la partie nord et centre-nord de la République centrafricaine. Il recrute des jeunes désœuvrés qui commencent à faire des exactions sur la population.

Un rapport du Bureau intégré des Nations Unies en Centrafrique, mentionne un total de 22 000 personnes déplacées, du fait des exactions de cette rébellion.

Le gouvernement centrafricain a entrepris plusieurs fois des négociations diplomatique, à travers le médiateur de la République afin que Baba-Laddé et ses hommes retournent dans leur pays. Mais toutes ces tentatives n’ont donné aucun résultat.

En février 2012, une coalition des forces armées centrafricaines et tchadiennes lance un assaut conjoint contre les positions dans le centre-nord. Cette attaque va occasionner la dispersion de ce groupe armé à travers le pays. Depuis ce jour, des attaques d’hommes armés se multiplient sur le territoire centrafricain. Pour la plupart des personnes, il s’agirait du FRP de Baba-Laddé qui tenterait de reprendre position en RCA.

D’après les informations, le chef rebelle tchadien aurait déclaré que sa nouvelle ambition est de renverser le régime du président tchadien, Idriss Débit Itno.
Données supplémentaires
Source d'Information (Media): RJDH

Crédibilité: UP DOWN 0
Laisser un commentaire
Nom:
Courrier électronique:
Commentaires:
Code de sécurité:
19 + 4 =